Les fichiers informatiques


Le système de traitement des infractions constatées (STIC).


Ce fichier recense les personnes mises en cause « dans les procédures établies par les services de police, dans le cadre de leur mission de police judiciaire, aux fins de recherches criminelles et de statistiques ».

Le fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG).


Ce fichier utilisé par la gendarmerie et la police nationale est à nouveau étendu. Il servait à l’origine à répertorier les infractions de nature sexuelle (2000), puis pour les crimes (2001) ; le FNAEG peut désormais être sollicité pour la quasi-totalité des crimes et délits d’atteinte aux personnes et aux biens.

Le fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles (FIJAIS).Ce fichier a pour objectif de prévenir la récidive des auteurs d’infractions sexuelles déjà condamnés, de les identifier facilement, de les localiser rapidement
et à tout moment.


Le fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles (FIJAIS).


Ce fichier a pour objectif de prévenir la récidive des auteurs d’infractions sexuelles déjà condamnés, de les identifier facilement, de les localiser rapidement
et à tout moment.

Le fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles (FIJAIS).Ce fichier a pour objectif de prévenir la récidive des auteurs d’infractions sexuelles déjà condamnés, de les identifier facilement, de les localiser rapidement
et à tout moment.
Dernière modification le: Lundi 15 décembre 2014
Recherche dans les Articles
temps de calcul : 0.022627115249634 secondes réalisation:Blue-ray@2008